bisque-van-garnalen-detail

Bisque de crevettes à la tomate, à l'oignon et à l'aneth

6 à 8 personnes
30 min. + 30 min. de cuisson

INGRÉDIENTS

1 kg de fragments de crevettes
200 g de carottes
1 tige de céleri
1 poireau
1 oignon
2 gousses d'ail
2 c. à s. de purée de tomates
1 dl de cognac
1 dl de vin blanc sec
1 bouquet garni
2 l de fumet de crustacés
1 orange
2 c. à s. de beurre
poivre et sel

Pour la finition :
125 g de crevettes grises de la mer du Nord
2 oignons jeunes
6 tomates cerises
quelques pluches d'aneth

PRÉPARATION

Dans une grande casserole, faites chauffer le beurre et les fragments de crevettes, puis faites-les cuire pendant 5 à 10 minutes pour libérer les saveurs. Ajoutez le cognac, puis faites flamber les fragments de crevettes. Épluchez l'ail et l'oignon, hachez-les finement et ajoutez-les aux crevettes.

Pelez les carottes, nettoyez le poireau et le céleri, puis coupez les légumes en gros morceaux.
Ajoutez les légumes aux fragments de crevettes puis faites-les revenir brièvement pour libérer les saveurs.

Ajoutez la purée de tomates à la cuillère, puis laissez sécher. Déglacez avec le vin blanc, laissez s’évaporer l'alcool puis ajoutez le fumet de crustacés.

Coupez l'orange en deux et ajoutez le bouquet garni à la soupe. Couvrez la soupe, puis laissez mijoter une demi-heure environ à feu doux.

Passez la soupe à travers un tamis fin, puis salez et poivrez.

Coupez les tomates cerises en 4 et coupez finement les oignons jeunes.

Répartissez la soupe dans les bols et décorez avec l'oignon jeune, les tomates cerises, les crevettes grises de la mer du Nord et quelques pluches d'aneth frais.

Un menu 100% chocolat

Vous pensiez que le chocolat n’avait sa place qu’au moment du dessert ou du goûter ? Détrompez-vous, le cacao a plus d’un tour dans son sac et se marie parfaitement aux saveurs salées, auxquelles il apporte sa profondeur et son amertume. Surprenez vos convives avec les accords originaux d’un menu tout chocolat.

Nuances de vert

Tout beaux, tout frais, les premiers légumes de printemps sont de retour. Après le long tunnel de la fin d’hiver, période de disette des potagers, ils remettent de la couleur sur nos tables. Et si nous en faisions, non pas de classiques accompagnements, mais les héros de nos assiettes ? Asperges, épinards et fèves : tous au vert !

Oh la boulette !

Bien sûr, la boulette est belge – tout comme les frites – mais elle a de nombreuses cousines tout autour du globe. Végétarienne ou carnivore, relevée ou onctueuse, elle est toujours gourmande et toujours festive. Voici de quoi vous inspirer pour en faire une véritable tablée gastronomique.

La soupe, c’est fou !

Ennuyeuse la soupe ? Le temps des bouillons insipides et des potages fades est révolu. La créativité a repris ses droits, et au royaume des foodies, elle est reine. En mini portion amuse-bouche autant qu’en entremet tiède ou en pré-dessert, elle se niche dans les menus étoilés, quand elle ne se la joue pas plat repas trendy aux échos exotiques. À vos louches !

L’année du tigre

Le Nouvel An lunaire, célébré dans quasiment tous les pays d’Extrême-Orient, est devenu une fête internationale. Cette tradition chinoise célèbrera cette année le signe du tigre, porteur d’espoir et de renouveau. De quoi donner encore plus envie de piocher dans les traditions asiatiques pour dresser une belle table gourmande.