street-food-detail

Street me up

Bien plus qu’une simple mode pour hipster, la street food est devenue un véritable art de vivre, convivial et joyeux. Un répertoire cosmopolite qui peut aussi s’utiliser dans des déclinaisons plus gastronomiques et trouver sa place autour d’une table à la fois chic et décontractée. Accrochez vos ceintures, départ pour un tour du monde éclair du meilleur de la cuisine de rue.

street-food-img-fr

Badass tortilla

Pupusas au boudin blanc

Manger des pupusas à Tegucigalpa… Les petites tortillas de maïs ou de blé, farcies de divers ingrédients, sont le plat national du Honduras (et du Salvador voisin). Des petites merveilles qui ne demandent qu’à être découvertes sous nos cieux et à venir rejoindre les tacos et les burritos au firmament de la cuisine latino.

Club Katsu Sando

Pain de mie mondial

À ma gauche, l’indémodable club sandwich et son pain de mie toasté qui ne laisse personne indifférent. À ma droite, le très populaire katsu sando japonais, avec ses tranches de porc pané et sa sauce tonkatsu – version nippone de la Worcestershire britannique. Un duel au sommet pour un vainqueur sans appel : la gourmandise.

Truite et demi

Gaufres salées à la truite

Oubliez les chips, ces gaufres salées vont révolutionner vos moments snacks pour toujours. Le poisson fumé se mêle au croquant aérien de la pâte dans un beau contraste de douceur et de puissance. À grignoter dans leur plus simple appareil ou à agrémenter de quelques œufs de truite pour encore plus d’explosivité.

Homard chéri

Lobster bao

Rencontre amoureuse entre l’ultra chic lobster roll venu de Nouvelle-Angleterre et le plus que moelleux pain bao originaire de Chine. Un combo tout en élégance et en suavité marine, surligné d’une sauce d’huître en forme de trait d’union umami.

Sharing is caring

Plateau télé, pique-nique au jardin, brunch au soleil ou apéro prolongé, les recettes de la street food internationale se combinent parfaitement dès qu’il s’agit de partager de bons moments entre amis ou en famille. Un vrai ‘melting pot’, au sens premier du terme, qui fait du bien après les longs mois de confinement…

street-food-bonheur

Le bonheur au coin de la rue

Depuis quelques années, la street-food a pris ses galons gastronomiques et est enfin reconnue à sa juste valeur. Des tacos aux burgers en passant par les mitraillettes, les plus grands chefs se sont pris au jeu de la cuisine de rue. Sergio Herman avec sa friture de luxe ou Jean-Philippe Watteyne et ses mitraillettes haut de gamme en sont deux beaux exemples parmi tant d’autres. Les food-trucks et maintenant la vente à emporter imposée par la covid ont fini d’enraciner la tendance et de nous ouvrir les portes d’un monde sans fin. Car partout dans le monde, c’est bien souvent au coin de la rue qu’on trouve les plus grands bonheurs culinaires. Les one-trick-ponies de la street food, spécialisés en général dans un seul type de plat, deviennent les maîtres dans leur domaine et atteignent souvent des sommets de perfection et de simplicité. De quoi ouvrir les vannes de l’inspiration en n’oubliant jamais ces deux préceptes : on peut manger avec ses doigts et tous les mélanges sont autorisés.

street-food-bonne-pate

Bonnes pâtes

Populaire et peu couteuse, la street food emploie plutôt des ingrédients simples dans ses recettes et se base généralement sur une céréale nourrissante. Sous forme de crêpe, de panure ou de pain, la pâte est son alpha et son oméga. Il faut évidemment bien différencier les pâtes (liquide) et les pâtes (solides). Les premières contiennent moins de farine et incluent presque toujours de l’œuf. Les secondes contiennent plus de farine et doivent lever parfois plusieurs heures. Dans les deux cas, la prise d’oxygène est cruciale. Soit en battant, soit en pétrissant. Ce sont ces opérations qui vont enclencher les réactions chimiques grâce auxquelles les constituants simples du mélange se transforment en un appareil que l’on peut cuire. Une magie quotidienne qui fait regarder d’un œil nouveau le plus simple des burgers…


Changez de moules

Bien sûr, tout le monde connaît les moules de la mer du Nord, à la chair orange et généreuse. Mais les petites moules de bouchot, délicates et savoureuses, offrent une très belle alternative et se prêtent à des accords parfois surprenants. Enfilez vos bottes, c’est marée basse !

Cook like a pro

À l’eau la terre

Faire se rencontrer les univers marins et terriens dans l’assiette est un jeu auquel les cuisiniers de tous niveaux se prêtent depuis la nuit des temps. Accords classiques ou contrastes osés, la confrontation met le plus souvent en valeur les subtiles nuances du gras et de l’iode. Un monde de gourmandise infinie dont on se passe difficilement une fois qu’on en a franchi les portes.

Cook like a pro

Trop belge pour toi

C’est, avec le chicon, un des trésors nationaux de la Belgique culinaire. Aussi rare que discrète, l’asperge blanche annonce mieux que toutes les hirondelles l’arrivée tant attendue du printemps.

Cook like a pro

Sacré saké

Cette ‘fondue japonaise’ composée d’un bouillon dashi dans lequel on plonge différents légumes et viandes se mariera parfaitement aux saveurs complexes d’un saké. Ludique et savoureuse, elle n’attend que vos idées créatives pour se transformer au grè des inspirations.

Cook like a pro

Minute Cocotte

Mijoter, mitonner, braiser, étuver… quel que soit le format, la cocotte – en fonte brute ou émaillée – est un accessoire culinaire essentiel. Elle permet une répartition optimale de la température tout en maintenant un taux d’humidité qui préserve le moelleux et la texture des ingrédients.

Cook like a pro