tonijn-detail

C’est de bon thon

Dans le thon tout est bon mais surtout la ventrêche. Cette partie qui correspond peu ou prou à la ‘poitrine’ se situe un peu en dessous de la tête du grand poisson migrateur. Riche en acides gras – les fameux Omega 3 – elle est particulièrement tendre et savoureuse. Un morceau de choix pour les conserves et un ingrédient multiplicateur de goûts à travailler sans modération.

tonijn-1-fr

Divine pita

Pita au thon

Ambiance basque pour cette pita garnie de piments doux piquillos, de fromage de brebis frais et de ventrêche de thon. Le meilleur des Pyrénées et de l’Atlantique, à déguster en fermant les yeux et en rêvant au bruit des vagues sur la plage de Saint-Jean-de-Luz.

Passez au rouge

Mousse de betterave

Comme un faux houmous carmin, où le sucré de la betterave vient s’emboîter dans la délicate onctuosité du thon et sublimer son côté gras. Une touche de crème pour lier le tout et voici un plat de sharing implacable.

Casez les graines

Salade de lentilles

Le célèbre caviar du Puy – la seule lentille à bénéficier d’une Appellation d’Origine Protégée – joue ici les vedettes dans un classique revisité. La ventrêche de thon, relevée d’une pointe de très élégant vinaigre de barolo, lui ajoute juste ce qu’il faut de salinité.

Le veau d'or

Vitello tonnato

Un mythe, un emblème, un monument. Le vitello tonnato est tout autant le symbole du raffinement culinaire à l’italienne que la matrice des accords terre-mer. Le secret est évidemment dans la sauce, puissante et onctueuse, à base de câpres, anchois, thon et œuf.

tonijn-linzen

Blondes ou brunes ?

Il y a la brune, celle que tout le monde connaît, et puis la verte, venue du Puy et protégée par une AOP. Il y a la corail et la rouge, aux robes vives de starlettes, et puis il y a la blonde, rare et secrète, originaire de Saint-Flour. Vantée – à juste titre – pour ses qualités nutritionnelles, la lentille est également un formidable ingrédient culinaire, à travailler al dente, en purée, en farine, en pickles, froide ou chaude…

tonijn-3

C’est dans la boîte (de conserve)

On oublie souvent que la boîte de conserve a d’abord été, non seulement une innovation technologique de taille, mais aussi une avancée gastronomique. C’est d’ailleurs le grand Auguste Escoffier, inventeur de la cuisine moderne, qui en a défendu les vertus à la fin du 19e siècle. Longtemps, les poissons en conserve se servaient dans les palaces, à même la boîte, comme on le fait encore pour le caviar. Depuis quelques années, les conserves ont retrouvé leurs lettres de noblesse. Les sardines millésimées – âgées parfois de 6 ou 7 ans voire plus – sont la coqueluche des foodies. Le thon, le crabe, le maquereau ou les anchois se partagent cet engouement qui nous faire redécouvrir les joies des tartines de luxe, mais aussi de la créativité des recettes de ‘fond de placard’. Rien de tel qu’une boîte de sardine pour transformer un plat de pâtes, une salade bricolée ou des pommes de terre tout juste vapeur en un festin impromptu.


Le plein de sous-vide

Des viandes fondantes, des chairs parfaitement saisies, des saveurs sublimées et des arômes qui imprègnent encore mieux chaque ingrédient… La cuisson sous-vide à basse température ne nécessite pas de grands investissements et donne des résultats ébouriffants. Laissez-vous tenter et faites passer votre cuisine à l’heure pro.

Cook like a pro manger de la viande

Trop belge pour toi

C’est, avec le chicon, un des trésors nationaux de la Belgique culinaire. Aussi rare que discrète, l’asperge blanche annonce mieux que toutes les hirondelles l’arrivée tant attendue du printemps.

Cook like a pro

Sacré saké

Cette ‘fondue japonaise’ composée d’un bouillon dashi dans lequel on plonge différents légumes et viandes se mariera parfaitement aux saveurs complexes d’un saké. Ludique et savoureuse, elle n’attend que vos idées créatives pour se transformer au grè des inspirations.

Cook like a pro

Minute Cocotte

Mijoter, mitonner, braiser, étuver… quel que soit le format, la cocotte – en fonte brute ou émaillée – est un accessoire culinaire essentiel. Elle permet une répartition optimale de la température tout en maintenant un taux d’humidité qui préserve le moelleux et la texture des ingrédients.

Cook like a pro

Inspecteur Magret

Traditionnellement cuit à la poêle ou à la plancha, le magret de canard peut néanmoins se prêter à des préparations bien plus créatives. Cuit ou cru – oui, le canard peut se servir cru – il ne déçoit jamais. Accords sucré-salé, rencontres terre-mer, assaisonnements épicés… ne négligez aucune piste !

Cook like a pro