header-chinees-nieuwjaar

L'année du buffle : 4 recettes pour le nouvel an chinois

En Belgique, le premier mois de la nouvelle année est presque terminé. A l'autre bout du monde, ils ne font que maintenant éclater le champagne pour le nouvel an chinois. Cette année, nous célébrons l'année du buffle, ce qui, selon de nombreux astrologues, serait synonyme de détermination et d’honnêteté. La célébration de la nouvelle année ne peut évidemment pas se faire sans grand festin. Et comme nous aussi, nous apprécions de plus en plus la cuisine du monde, nous avons mis 4 recettes chinoises classiques sur le menu !

CURRY ROUGE AU POULET

red-curry-chicken

  • 300 g de filet de poulet en dés
  • 200 g de riz
  • ½ c. à s. de pâte de curry rouge
  • 250 ml de lait de coco
  • 2 piments rouges
  • 150 ml de bouillon de poule
  • 1 poivron rouge
  • 1 c. à thé de sauce de poisson
  1. Faites dorer le poulet à feu doux, poivrez, salez et ajoutez éventuellement des épices pour poulet.
  2. Dans une casserole, faites chauffer le lait de coco, le bouillon et la pâte de curry rouge.
  3. Émincez les piments et le poivron rouge et ajoutez-les au mélange à base de lait de coco. Incorporez-y aussi le poulet et laissez mijoter.
  4. Faites cuire le riz suivant les instructions sur l’emballage et servez-le avec le curry de légumes et de poulet.

SOUPE AUX LÉGUMES ET AU BŒUF

soup-with-beef

  • 200 g de rumsteak de bœuf
  • 150 g de nouilles de riz
  • 100 g de germes de soja
  • 4 jeunes oignons
  • 2,5 g de coriandre
  • 1 tablette de bouillon
  • 1 piment rouge
  • 1 gousse d’ail
  1. Portez à ébullition 1/2 l d’eau auquel vous avez ajouté le bouillon. Incorporez-y les nouilles de riz et faites-les cuire suivant les instructions sur l’emballage.
  2. Émincez le piment rouge et coupez les jeunes oignons en fines rondelles.
  3. Poêlez la viande pendant quelques minutes dans de l’huile. Réservez la viande dans un bol.
  4. Ajoutez l’ail, le piment rouge, les jeunes oignons et les germes de soja au wok et faites saisir pendant quelques minutes.
  5. Ajoutez la viande et les légumes à la soupe de bouillon aux nouilles et faites cuire encore une minute.

BABI PANGANG

babi-pangang

  • 300 g lard de poitrine de porc
  • 200 g de riz
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 20 g de gingembre
  • 2 c. à s. de ketjap
  • 2 c. à s. de sauce aigre-douce aux piments
  • 1,5 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. de ketchup
  • 1 c. à s. de cassonade
  • 20 g de concentré de tomate
  • 2 dl d’eau
  • ½ poivron rouge
  • 1 carotte
  1. Émincez la moitié de l’ail, de l’oignon et du gingembre et mélangez avec le ketjap, la sauce aigre-douce et une pincée de sel.
  2. Coupez la viande en gros morceaux, enduisez-la de la marinade et réservez-la dans un bol.
  3. Faites cuire le riz.
  4. Insérez la viande dans une poêle, ajoutez-y l’eau et portez à ébullition.
  5. Émincez le reste de l’oignon, de l’ail et du gingembre et coupez le poivron et la carotte en gros morceaux. Faites saisir dans de l’huile dans un wok.
  6. Ajoutez le concentré de tomate, encore un peu de sauce aigre-douce, la sauce soja, le sucre et le ketchup et faites mijoter un instant.
  7. Versez ± 2 dl de l’eau de cuisson de la viande dans le wok.
  8. Poêlez la viande dans une poêle propre et coupez-la en lanières avant de l’incorporer à la sauce. Servez avec le riz.

CANARD DE PÉKIN

peking-eend

  • 300 g de filet de canard
  • Crêpes de riz choinoises
  • ½ concombre
  • 2 c. à s. de sauce soja
  • 1 c. à s. de miel liquide
  • 4 jeunes oignons
  • 1 citron
  • 3 g de coriandre
  1. Versez la sauce soja, le jus de citron et le miel dans un bol et faites-en une marinade. Faites-y mariner la viande pendant 30 min.
  2. Préchauffez le four à 175°C.
  3. Coupez le concombre et les jeunes oignons en julienne.
  4. Retirez la viande de la marinade et tamponnez-la avec du papier absorbant. Faites d’abord saisir le filet 2 min. côté peau, puis moins longtemps côté chair. Posez la viande dans un plat allant au four (côté peau vers le haut), versez-y le reste de la marinade et enfournez pendant 13 à 15 min.
  5. Servez la viande avec les crêpes de riz, la julienne de concombre et la coriandre pour que chacun puisse en faire un wrap.

Tout un fromage

La France ne serait pas tout à fait la France sans le camembert. Avec son petit côté canaille, un peu rustique, un peu bonne franquette, mais qui cache bien son jeu, il vous sort l’air de rien toute une palette de saveurs à la fois douces et puissantes. Et si vous osez le faire cuire, il vous réserve quelques surprises de taille !

Cook like a pro

Merlu et approuvé

C’est un des poissons les plus péchés d’Europe. Une popularité qui fait parfois oublier ses qualités culinaires. Avec sa chair maigre et ferme, le merlu, aussi appelé colin (mais pas d’Alaska) ou lieu (mais pas noir ni jaune), fait des merveilles dans les recettes classiques autant que dans les inspirations street-food.

Cook like a pro

Le seigneur des agneaux

Ah le gigot du dimanche ! Entre rituel gourmand et souvenir d’enfance, nous avons tous dans un coin de notre mémoire un déjeuner de printemps qui nous y ramène. Et forcément l’envie de le cuisiner à notre sauce. Choisissez un beau morceau, bien charnu, et à vos cocottes pour préparer un agneau forcément divin.

Cook like a pro

À l’eau la terre

Faire se rencontrer les univers marins et terriens dans l’assiette est un jeu auquel les cuisiniers de tous niveaux se prêtent depuis la nuit des temps. Accords classiques ou contrastes osés, la confrontation met le plus souvent en valeur les subtiles nuances du gras et de l’iode. Un monde de gourmandise infinie dont on se passe difficilement une fois qu’on en a franchi les portes.

Cook like a pro

Trop belge pour toi

C’est, avec le chicon, un des trésors nationaux de la Belgique culinaire. Aussi rare que discrète, l’asperge blanche annonce mieux que toutes les hirondelles l’arrivée tant attendue du printemps.

Cook like a pro