algues dans une piscine

Des algues dans votre piscine ? Voici comment vous en débarrasser !

Les algues sont le cauchemar de tout propriétaire d’une piscine. L’eau devient trouble et présente une apparence verte, ce qui coupe toute envie d’y nager. Pour éviter d’en arriver là, mieux vaut prévenir que guérir. Heureusement, il existe aussi des remèdes pour s’attaquer efficacement aux algues, afin que vous puissiez à nouveau profiter de votre piscine.

Comment se forment les algues ?

Les algues sont de petits organismes à l’aspect de plante, mais sans racines, feuilles ou fleurs. Ceux-ci sont indécelables à l’œil nu, mais se répandent rapidement via la photosynthèse. Les algues prospèrent surtout dans de l’eau au pH bas et lors de températures élevées. Elles peuvent ainsi envahir votre piscine ou étang à une vitesse vertigineuse.

Guide pour enlever les algues

Si votre piscine présente une couleur verte, vous savez que vous avez affaire à des algues et que le mal est déjà fait. Il convient alors de passer le plus vite possible à l’action pour enlever les algues :

  • Mesurez l’acidité de l’eau et utilisez si nécessaire un régulateur de pH pour un retour à la normale. Un pH entre 7 et 7,5 est idéal.
  • Ajoutez un peu de chlore pour lutter contre les algues.
  • Si l’eau est très verte, mieux vaut utiliser un algicide.
  • Faites tourner la pompe à eau en permanence et à pleine cadence.
Vérifiez quotidiennement les valeurs de l’eau et suivez le traitement de près. Si le besoin s’en ressent, vous pouvez corriger le taux de chlore et le pH.

Éviter la croissance des algues

L’élimination des algues est dans certains cas une nécessité absolue, même s’il est avant tout préférable de les éviter. Avec certaines mesures simples, vous assurez une qualité irréprochable et constante de l’eau de votre piscine. Vous pouvez ainsi vous servir d’un flotteur avec une tablette de chlore pour maintenir un niveau de chlore acceptable. Une dose supplémentaire de chlore est recommandée avant un orage. De plus, il faut toujours tenir à l’œil l’acidité de l’eau.

Conseil : mesurer, c’est savoir. Gardez votre testeur de piscine à portée de main, afin de connaitre le taux de chlore et le pH de l’eau.


Un menu 100% chocolat

Vous pensiez que le chocolat n’avait sa place qu’au moment du dessert ou du goûter ? Détrompez-vous, le cacao a plus d’un tour dans son sac et se marie parfaitement aux saveurs salées, auxquelles il apporte sa profondeur et son amertume. Surprenez vos convives avec les accords originaux d’un menu tout chocolat.

Nuances de vert

Tout beaux, tout frais, les premiers légumes de printemps sont de retour. Après le long tunnel de la fin d’hiver, période de disette des potagers, ils remettent de la couleur sur nos tables. Et si nous en faisions, non pas de classiques accompagnements, mais les héros de nos assiettes ? Asperges, épinards et fèves : tous au vert !

Oh la boulette !

Bien sûr, la boulette est belge – tout comme les frites – mais elle a de nombreuses cousines tout autour du globe. Végétarienne ou carnivore, relevée ou onctueuse, elle est toujours gourmande et toujours festive. Voici de quoi vous inspirer pour en faire une véritable tablée gastronomique.

La soupe, c’est fou !

Ennuyeuse la soupe ? Le temps des bouillons insipides et des potages fades est révolu. La créativité a repris ses droits, et au royaume des foodies, elle est reine. En mini portion amuse-bouche autant qu’en entremet tiède ou en pré-dessert, elle se niche dans les menus étoilés, quand elle ne se la joue pas plat repas trendy aux échos exotiques. À vos louches !

L’année du tigre

Le Nouvel An lunaire, célébré dans quasiment tous les pays d’Extrême-Orient, est devenu une fête internationale. Cette tradition chinoise célèbrera cette année le signe du tigre, porteur d’espoir et de renouveau. De quoi donner encore plus envie de piocher dans les traditions asiatiques pour dresser une belle table gourmande.