vin rosé

Le rosé, un vin estival et frais à multiples facettes

Le rosé, à inclure sur chaque menu

Connaissez-vous quelqu’un qui n’aime pas le rosé ? Probablement pas. Ce qui n’est guère surprenant ! Il s’agit d’un incontournable pour toute personne souhaitant se détendre sur une terrasse. Mais vous pouvez de toute façon combiner le rosé avec toutes sortes de plats. Succès garanti ! Le rosé doit apparaître sur le menu de tout horeca.

Le rosé met tout le monde d’accord

Si vous gérez un café, une taverne ou un restaurant, le rosé est une boisson qui vient toujours à point. Il mérite donc sa place sur le menu, à côté des bières connues, des autres vins et des apéritifs. En outre, le rosé met tout le monde d’accord, tant les jeunes que les plus âgés. C’est un vin simple et convivial : il suffit de le servir froid, et il est prêt à être consommé !

Rosé français : la tradition avant tout

Les vins rosés connaissent une longue tradition dans le sud de la France. Dans plusieurs régions françaises, ils sont même la boisson la plus populaire. C’est donc sans surprise que le rosé le plus réputé provienne de France : le Tavel était déjà le vin préféré de Louis XIV, et est encore présent sur de nombreux menus français. Par ailleurs, le ‘vin gris’ est également une variété très connue en France. Il s’agit d’un rosé très clair, typique des Côtes de Toul et de certaines régions de la Loire.

Rosés italiens, espagnols et portugais

En Italie et en Espagne aussi, vous pouvez déguster de succulents rosés. Ces deux pays méditerranéens offrent des rosés clairs et foncés :

  • Rosé clair : rosato (Italie) et rosado (Espagne).
  • Rosé foncé : chiaretto (Italie) en clarete (Espagne).
Les appellations les plus connues sont : Bardolino Chiaretto DOC, Trentino DOC Rosato et Navarra DOC. Le Portugal fait aussi bien et peut se targuer de son rosé Mateus demi-sec, un produit d’exportation très prisé.

Quelques faits intéressants sur le monde du rosé

  • Pour beaucoup de personnes, le rosé est l’occasion de découvrir des vins différents et plus complexes.
  • De nombreux rosés sont vendus avec des bouchons à vis. Ceux-ci sont non seulement très pratiques, mais maintiennent le rosé frais longtemps.
Vous voulez faire du rosé vous-même en mélangeant du vin rouge et blanc ? C’est possible, mais sachez qu’il s’agira de vin qui ne peut pas porter le label ‘rosé’ officiel de l’UE.