Le champagne rosé dont vous aurez envie à la Saint-Valentin

Le champagne rosé dont vous aurez envie à la Saint-Valentin

Le champagne rosé a gagné ses lettres de noblesse

Il y a encore quelques années, le champagne rosé était parfois considéré avec dédain. A juste titre, car la qualité n’était pas toujours à la hauteur. Aujourd’hui, les maisons les plus respectées en produisent. La qualité s’est donc nettement améliorée. Bruno Paillard, de la maison du même nom considère même le champagne rosé comme un signe de succès.

Les maisons de champagne

Laurent Perrier est considéré comme le maître du champagne rosé, mais des noms prestigieux comme Moët et Chandon, Veuve Cliquot et Billecart-Salmon produisent désormais eux aussi du champagne rosé. Qui ne se consomme pas qu’à la Saint-Valentin, mais en toute occasion. Pour une bonne bouteille, comptez environ 50 euros. Pour ce prix, vous pouvez avoir un « rosé de saignée » soit un champagne auquel n’a pas été rajouté de vin rouge (technique de l’assemblage). La couleur rosée est obtenue en laissant macérer quelques heures les moûts avec la peau des raisins noirs. Et cela se goûte !

Une champagne rosé millésimé

Attention à l’année de la bouteille. Les champagnes millésimés sont produits à partir d’une récolte exceptionnelle.  De par leur longue maturation, leur goût est complexe et les bouteilles sont bien sûr plus coûteuses. Un exemple célèbre est celui de la Grande Dame de la Veuve Cliquot et le Dom Pérignon Rosé de Moët & Chandon.

Astuce originale

Envie d’épater votre amoureuse ou votre amoureux de manière romantique pour la Saint-Valentin ? Gelez quelques petites roses avec de l’eau dans un glaçon, et servez-vous-en pour rafraîchir votre champagne. De quoi le ou la faire fondre !